Service Client : 01 85 09 25 28
Special

Collection by designer Delleo

Aucune produit ne correspond à la sélection.

Shop Men Collection 2014

Special

Collection by designer Delleo

Aucune produit ne correspond à la sélection.

Shop Men Collection 2014

Comment bien choisir votre diamant certifié//

 

 

Les Coupes de Diamants

Nous vous présentons ce petit guide et espérons qu'il répondra à une grande partie de vos questions.

  • Les Différentes coupes de Diamants
  • Alliances Diamants Ronds et Bagues Solitaires
  • Bagues avec Différentes coupes de Diamants
  • Comment choisir son Diamant ?

 Les Différentes Formes de Diamants

Dans l’antiquité et jusqu’au Moyen-Âge, les pierres précieuses étaient simplement polies, ou utilisées brutes. Les techniques de taille, avec création de facettes très sommaires, dateraient du 14ème siècle: les tailles en Pointe, Huit, Pendeloque, Briolette, Rosette, Mazarin et Peruzzi en sont les prémices. Ces avancées représentent les ancêtres des 10 formes de diamant que nous connaissons aujourd'hui, et qui sont les standards de l'industrie du diamant. 

Les autres Coupes de Diamants

1310280709445593411682140.jpg (222×222)

ROND

1310280709345593411682138.jpg (211×211)

PRINCESSE

1310280709315593411682137.jpg (227×227)

POIRE

1310280709265593411682135.jpg (222×222)

MARQUISE

1310280709285593411682136.jpg (270×268)

OVALE

1310280709035593411682123.jpg (282×282)

ASSCHER

1310280709235593411682134.jpg (289×289)

COEUR

1310280709545593411682142.jpg (282×282)

TRILLION

1310280709375593411682139.jpg (280×280)

RADIANTE

 

Bagues avec Diamants Ronds

1310271031415593411679944.gif (999×500)

 

Le diamant rond brillant est la forme la plus populaire, et sans aucun doute la plus avancée techniquement de toutes les autres formes de diamant. Le diamant rond naquit après le développement de nouvelles techniques de taille, et à la suite de la découverte de nouveaux facteurs concernant les proportions et la symétrie. Le diamant rond brillant que nous connaissons aujourd'hui fut inventé par Marcel Tolkozsky, un mathématicien belge, né dans une famille de tailleurs de diamants. En 1919, il écrivit sa thèse de doctorat sur les proportions du diamant et sa symétrie, et inventa le diamant rond brillant. Selon ses recherches, le diamant rond brillant, qui comporte 58 facettes, est le diamant parfait: ses proportions et sa symétrie maximisent idéalement la brillance et le feu du diamant. Grâce à la qualité supérieure de cette taille de diamant, le client pourra être plus flexible sur les autres qualités du diamant: la couleur, la pureté ou le poids en carat..

  choix diamant

 

 L'apprentissage des 4C

 

Les 4 C, la Coupe ou taille, la Clarté ou pureté, la Couleur  et le poids en Carats sont les principaux critères par lesquels les experts [du diamant] évaluent les attributs physiques d'un diamant. Il est très important de connaître la terminologie de base, puisque cette terminologie est utilisée par les diamantaires qui évaluent comparativement les diamants, et par les laboratoires qui évaluent et qui délivrent des Certificats de Gradation du Diamant. Comprendre les 4 C vous permettra de saisir les détails portés sur votre certificat de gradation du diamant, et vous enseignera les quatre mots les plus importants dans le vocabulaire de l'industrie du diamant.

 

a) La Coupe

La coupe ou la manière dont le diamant a été taillé déterminent sa qualité, son éclat et la brillance de la pierre.

La taille est le caractère variable qui va déterminer le rendu, en termes de beauté et de brillance, des caractères fixes, c'est-à-dire des caractères propres à la pierre elle-même : le poids (carat), la clarté et la couleur.

La taille se réfère aux proportions, à la symétrie, au fini, et au poli du diamant. Ces facteurs ont une influence sur la brillance et les qualités réfléchissantes du diamant. Une mauvaise taille se dit en général d'une taille en arrêtes pointues qui altèrent l'apparence du diamant fini. Une mauvaise taille étouffe la brillance, ou l'éclat du diamant en empêchant la lumière de se disperser à parts égales. La taille est le seul des 4 C qui est déterminé par l'artisan et non par la nature.

 

Le diamant est un accumulateur de lumière. Quand un diamant est taillé suivant de bonnes proportions, qualifiées par le "cut grade", la lumière reste comme emprisonnée et se reflète d'une facette à l'autre, exploitant au maximum la propriété de haute réfraction du diamant, et ressort par le dessus (par la table). Un diamant déviant des proportions idéales laisse échapper une partie de la lumière par les côtés.

1310290228385593411684440.jpg (538×197)

Il est essentiel d’avoir bien présent à l’esprit que la taille est en relation directe avec l’aspect général, la beauté et la brillance de la pierre.

Alors qu'il n'était que très sommairement poli, ce n'est qu'à partir du 14ième siècle que l'artisan commence à facetter le diamant et il faut attendre le début du 20ième siècle pour voir apparaître la taille moderne.

Marcel Tolkowsky, publia en 1919 un livre à propos de ses recherches sur la taille et les proportions idéales d'un diamant. Marcel Tolkowsky a analysé systématiquement toutes les possibilités du système optique du diamant et il a ainsi déterminé les meilleures proportions pour obtenir une brillance parfaite Cette taille, dite « taille brillant », ou « rond brillant » est considérée aujourd'hui comme la norme de taille idéale pour un diamant rond.

La taille Tolkowsky compte 58 facettes. La table représente la 1ière facette, puis il y a 32 facettes au dessus du rondiste (c'est la couronne) et ensuite 24 facettes au dessous du rondiste (c'est le pavillon).

1310290228175593411684438.jpg (538×278)

Le rondiste est la ligne de séparation entre la couronne et le pavillon qui se termine par une pointe, la colette et qui forme parfois la 58ième facette.

Si la taille brillant est la plus répandue, il existe d'autres formes, comme la princesse ou les baguettes. Elles sont fréquemment utilisées pour faire des alliances. En petite taille, la navette, le triangle ou la poire sont facilement utilisés comme pierres de complément sur un bijou.

 

b) Le Carat

 Tirant son nom du Grec&nbsp ;adamas l'invincible (ou l’inflexible), le diamant est le minéral le plus dur qui existe, chimiquement inaltérable, ayant des qualités optiques exceptionnelles, dues notamment à son indice de réfraction de la lumière, très élevé, de 2.42, qui permet précisément ces jeux de lumière si particuliers.

 Le volume, qui dépend évidemment de son poids a aussi une influence sur la brillance perçue. Nous sommes partisans du ni trop petit ni trop grand, avec une préférence pour les diamants autour du demi-carat jusqu'à un carat et demi, en très belle taille. Deux diamants de même poids ont souvent des valeurs très différentes, tout dépend de leur qualité de taille, de couleur et de pureté.

Le carat se réfère au poids du diamant. Le terme lui-même est dérivé de la caroube, un fruit dont les graines furent utilisées longtemps en mesure comparative du poids du diamant ou autre petits objets de valeur. Contrairement à la croyance populaire, le poids en carat n'est pas directement lié à la taille du diamant. Un carat est égal à 0,20 grammes, et se subdivise en 100 points. Les gros diamants sont rares, et chaque carat supplémentaire augmente considérablement la valeur du diamant. Pour donner un exemple évident, un diamant de 0,50 carats vaut beaucoup moins qu'un diamant 1 carat, à cause de la rareté des gros diamants bruts.

 Poids du diamant : 1 carat = 0,20 gramme

1310290228405593411684441.jpg (538×106)

La taille du diamant rond brillant étant parfaitement normalisée, il est possible de lier directement le poids et le diamètre des diamants ainsi taillés : un rond brillant de 6,5 mm de diamètre au niveau du rondiste aura un poids de 1,0 carat.

 

c) La Clarté ou Purété

 On entend par clarté ou pureté l'absence d'inclusions. La présence d'inclusions visibles à l'oeil nu est qualifiée par le terme "diamant piqué" (P ou I). Les degrés de pureté des diamants purs à l'oeil nu sont mesurés sous agrandissement x10 et sont qualifiés de SI, pour les diamants dont les inclusions sont aisément visibles à la loupe, à IF ou FL, pour les diamants les plus purs, où même la loupe ne parvient pas à révéler d’inclusions. L'indice de réfraction de la lumière très élevé du diamant et son grand pouvoir de réflexion font que les inclusions sont difficiles à voir à l'oeil nu.

La pureté d'un diamant définit combien d'impuretés et de défauts le diamant comporte à l'intérieur et à la surface, et où ils sont positionnés. Un diamant sans inclusions aura le niveau de pureté le plus élevé. Chaque imperfection, ou défaut de couleur à l'intérieur ou à l'extérieur du diamant diminue son niveau de pureté, et donc sa valeur. Même les diamants colorés ont des niveaux de pureté, et varient en termes de valeur en fonction de leur perfection, et du nombres d'imperfections qu'ils comportent.

 

1310290228165593411684437.jpg (538×130)

Qu'est-ce qu'une Inclusion Interne?

Lors du processus de cristallisation du carbone en diamant, de minuscules empreintes, taches (nuages), cristaux et « plumes » se forment: ce sont les inclusions internes d'un diamant. Les cristaux sont de tous petits minéraux qui ont été piégés à l'intérieur du diamant lors de sa formation. Les nuages sont des petites taches opaques dans le diamant, créées par les cristaux, et qui sont si petites qu'elles ne peuvent être repérées qu'avec un microscope grossissant x 10. Les plumes sont les petites fractures du diamant. Les petites plumes n'affectent pas la solidité du diamant, mais de grosses plumes peuvent fragiliser sa structure et donc diminuer la qualité et la valeur de votre diamant.

 Qu'est-ce qu'une Inclusion Externe?

Les inclusions externes sont les impuretés ou marques sur la surface du diamant, se présentant la plupart du temps comme une égratignure invisible à l'œil nu. Les inclusions externes ont moins d'impact sur la valeur, la beauté et le niveau du diamant, car le plus souvent, elles n'affectent pas la solidité et la structure du diamant.

 

d) La Couleur

 La couleur se réfère à l'échelle de couleur des diamants blancs, ou à la couleur des diamants colorés fancy. Les diamants blancs peuvent être complètement transparents, ou avoir un ton légèrement jauni, mais même les plus jaunis des diamants blancs restent loin du jaune vibrant d'un diamant fancy. Moins coloré est le diamant blanc, plus de valeur il aura, et plus haut sera son niveau de gradation sur l'échelle des couleurs. Le classement va de D, pour les diamants blans les plus purs, à Z pour les plus colorés. La maison Ghaum ne propose aucun diamant blanc au-delà de J.

1310290228365593411684439.jpg (980×318)

Les diamants colorés sont quant à eux dits « Fancy ». Ces diamants colorés existent en rouge, bleu, rose, vert, orange, jaune, noir et marron, et un diamant peut être de plusieurs couleurs. Les diamants fancy, plus rares que les diamants blancs, ont plus de valeur, selon leur niveau de pureté et leur taille (ou : à pureté et taille égales ?).

Ces deux échelles, pureté et couleur, ne sont pas des échelles proportionnelles. Plus on s'approche des hautes qualités, plus les écarts de qualité sont faibles et les écarts de prix sont importants.

Un diamant ne se choisit pas avec la tête, en soupesant les différents critères de gradation, mais avec les yeux. Votre diamant, celui qui est le plus beau à vos yeux, n'est pas nécessairement celui qui a la "meilleure note" suivant les critères des 4C.

Ou bien : Au-delà de ces spécificités qu’il est important de bien prendre en compte au moment du choix du diamant, n’oublions pas qu’un diamant reste un bien d’exception, à la fois inaccessible et très personnel, et que ces critères, pour utiles qu’ils soient, cèderont bien vite le pas à la relation que vous tisserez, par le contact et le regard, avec votre diamant.

 

Des Questions ?

Contactez-nous pas mail ou par téléphone, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos interrogations.

A noter qu'en aucun cas nous vous demanderons vos coordonnées et/ou de carte de paiement.